De toute façon, il fait moche dehors

De toute façon, il fait moche dehors

Ce dimanche après-midi, je vous propose un p’tit exercice tout simple. Choisissez un tiroir, n’importe lequel (moi, j’en ai choisi un à la cuisine). Faites-en une photo. Videz-le. Faites-en l’inventaire. Posez-vous la question « est-ce vraiment nécessaire ? »

Ce qui ne l’est pas : ouste ! (bien entendu…)

Dans mon tiroir, il y avait 1 boîte de cure-dents déchirée, 10 bics, 6 crayons, des amortisseurs de portes IKEA, 9 briquets, 2 boîtes d’allumettes, des craies, un papier rustine pour piscine, les clefs de ?, 4 vis pour ?, du papier collant rouge, des liens pour sachet congélation, un carré tupperware pour ouvrir les bocaux, une boîte de mots aimantés, 3 systèmes pour reboucher les bouteilles, 12 bonshommes pour reconnaître son verre, 1 centaine d’élastiques, 1 pince à linge, 1 badge, 1 clé Allen IKEA, 2 séparations pour tiroir, 1 bouchon de champagne avec une date (souvenir de… ?), 1 lingette citronnée, 1 flacon d’Enterol vide et 54 clips de fermeture pour sachet!!

Et chez vous, ça donne quoi?

Tiroir - Avant-après

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *